Fontreyne
Collège connecté
à Gap - tel : 04.92.51.29.64 - courriel : ce.0050480v@ac-aix-marseille.fr ou vie-scolaire1.0050480V@ac-aix-marseille.fr
 

Les 3emeB et D ont visité le Camp des Milles

dimanche 2 décembre 2018, par JC PONS - Principal


La journée du 29 novembre 2018 a commencé très (trop !) tôt : en effet, accompagnés par 4 professeurs du collège, nos deux classes ont quitté la gare de Gap à 6 h 28 pour se rendre en train jusqu’à Aix en Provence. De là, une navette nous a conduit au Mémorial du camp des Milles, un camp d’internement du régime de Vichy en zone sud durant la Seconde Guerre Mondiale.
Dès notre arrivée, nous avons d’abord pu visiter l’exposition de Serge et Beate Klarsfeld sur la déportation des enfants juifs. On y voyait des reproductions de documents officiels et de nombreux portraits d’enfants juifs arrêtés et déportés vers les camps de la mort par les autorités françaises de l’époque.
La visite a ensuite commencé par le visionnage d’un film replaçant le contexte historique (étudiés en classe) et les différentes périodes de l’histoire du camp (détention d’étrangers- dont des allemands fuyant le nazisme ! - internement des juifs - déportation).
En empruntant le parcours du rez-de-chaussée accompagnés par deux guides du mémorial, nous avons aussi découvert les fours (le camp était avant-guerre une tuilerie) dans lesquels les internés dormaient ou organisaient des spectacles : ils y avaient même recréé un cabaret berlinois détruit par les nazis et y donnaient des pièces de théâtre dans lesquelles les rôles de femmes étaient joués par des détenus travestis. Il faut dire que la vie quotidienne au camp des Milles était particulièrement difficile : les détenus étaient séparés de leur famille, la poussière d’argile s’insinuait partout et on y vivait dans une obscurité permanente, avec des conditions d’hygiène très précaires. De plus, la visite des étages nous a permis de comprendre dans quelles conditions les autres internés dormaient la nuit, à même le plancher et exposés aux courants d’air.
Enfin, nous avons vu la fenêtre par laquelle certaines internées, à la vue des wagons de déportation, ont préféré se jeter avec leurs enfants plutôt que d’être déportées à leur tour. Pour finir cette matinée riche en émotions, nous avons pu visionner un film montrant les points communs entre les génocides juifs, tziganes, arméniens et rwandais et le rôle joué par certains gardiens pour faire sortir des enfants juifs du camp des Milles (ils ont été reconnus comme Justes parmi les Nations par l’État d’Israël). Nous y avons aussi appris qu’il était essentiel d’entrer très tôt en résistance.
Après la pause repas, nous avons participé à l’atelier « Créer pour résister » proposé par le camp : il s’agissait en groupe d’analyser des œuvres d’arts réalisées aux Milles par des détenus comme Max Ernst ou Hans Bellmer. Les détenus y témoignaient de leur peur de la mort, de l’absence de leurs femmes, de leur angoisse de rester en détention mais aussi de leurs espoirs et de leur volonté de résister et de conserver leur humanité. Cet atelier a été choisi pour sa relation avec le parcours artistique et culturel en vue de l’oral du DNB.
Ayant récupéré nos sacs à dos, nous avons quitté le site du mémorial et nous avons effectué le chemin en sens inverse pour rejoindre la gare de Gap à 20 h 15 après une journée bien remplie.


Les élèves de 3emeB et 3emeD.

Portfolio

 
Collège connecté Fontreyne – 6 chemin de Graffinel - 05000 à Gap - tel : 04.92.51.29.64 - courriel : ce.0050480v@ac-aix-marseille.fr ou vie-scolaire1.0050480V@ac-aix-marseille.fr – Responsable de publication : M. Pons - Principal du collège
Dernière mise à jour : jeudi 11 juillet 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille